Trois objectifs sinon rien

J’inaugure aujourd’hui avec vous une nouvelle catégorie de mon blog dédiée aux photographes. Cela me trottait depuis un petit moment dans la tête et je me lance enfin ! J’ai quelques idées d’articles afin de partager mon expérience et mes astuces, en espérant que cela puisse aider !

Je commence donc avec ce premier article afin de vous parler des trois objectifs dont je me sers sur les mariages ; leur utilité et à quel moment de la journée je m’en sers. (Disclaimer : ce n’est que MA façon de travailler et en aucun cas la seule et unique !)

J’ai très peu d’objectifs et c’est un choix.
En 6 ans d’expérience j’ai testé un peu tout pour me faire une idée… Quand on débute ce n’est pas évident de savoir exactement ce que l’on souhaite.
Ce que je voulais avant tout, c’était déterminer avec quels objectifs je me sentais à l’aise et surtout lesquels seraient en adéquation avec ma démarche « photographique ».

En effet, en tant que photographe de mariage et étant dans le « feu de l’action », je me dois de bouger, d’avancer, prendre du recul, etc… Je cherche avant tout des photos lumineuses et naturelles donc très vite tous ces paramètres m’ont fait abandonner les zooms avec lesquels j’avais commencé.

J’ai investi très rapidement dans des focales fixes qui correspondent parfaitement à ma façon de travailler et au rendu photographique que je souhaite.

Aujourd’hui je ne regrette pas ce choix et je n’éprouve pas le besoin de revenir en arrière et de retravailler avec un zoom. C’est vrai que c’est assez confortable de pouvoir rester à un point tout en zoomant la scène que l’on souhaite prendre en photo mais moi j’ai la bougeotte, je ne reste pas en place ! En plus, je trouve que les focales fixes favorisent la créativité.

Je possède, à ce jour, 4 focales fixes en marque Canon :

– 35 mm f1.4
– 40 mm f2.8 (pancake que j’utilise pour la plupart du temps en voyage, mais j’aime bien l’avoir dans mon sac au cas où)
– 50 mm f1.4 + bonnette macro pour les photos de détails
-85 mm f1.8

J’utilise ces objectifs à différents moments du mariage :

– 50 mm : je l’utilise dès les préparatifs de la mariée, pour le maquillage et la coiffure.
Je couple cette focale à une bonnette macro afin de prendre les alliances, le bouquet, les boutons de manchette, le faire part.
Je le ressort en fin de journée pour les photos de couple. Allez voir ou revoir les photos de couple du mariage de Eve et Quentin 😉
Ce sont les deux seuls moment de la journée où je m’en sers. Tout le reste du reportage sera réalisé au 35 mm que j’affectionne particulièrement.
– 50 mm
mes_3_objectifs_preferes_karine_eneau_0001mes_3_objectifs_preferes_karine_eneau_0003– 50 mm + bonnette macromes_3_objectifs_preferes_karine_eneau_0008mes_3_objectifs_preferes_karine_eneau_0009mes_3_objectifs_preferes_karine_eneau_0010mes_3_objectifs_preferes_karine_eneau_0011– 35 mm : la mairie et église afin de favoriser le grand angle.
Je l’utilise également lors du cocktail, pour les photos de groupe et en soirée. En fait dès que les photos de couple sont terminées, je remets le 35 mm afin de terminer la journée. C’est celui ci qui restera sur mon boîtier jusqu’au bout de la nuit.
Je vous invite à consulter les nombreux exemples dans mes reportages de mariage sur mon blog, dont les photos sont faites au 35 mm.

– 85 mm : si l’église est assez lumineuse et me permet de prendre des plans serrés des mariés ou des invités, je l’utilise, sinon je reste au 35 mm.
J’aime beaucoup le bokeh de cet objectif qui fait de magnifiques portraits.
mes_3_objectifs_preferes_karine_eneau_0012mes_3_objectifs_preferes_karine_eneau_0013mes_3_objectifs_preferes_karine_eneau_0014mes_3_objectifs_preferes_karine_eneau_0015Ces 3 objectifs me suffisent largement même si je me laisserais bien tenter par un 24 mm et un 135 mm afin de compléter mon parc optique ^^ Un jour peut être…

Et vous, quel(s) objectif(s) rêvez-vous de vous acheter ?

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

CATEGORIES

ARCHIVES

Menu